Informations Coronavirus COVID-19 au Japon

Date de publication : 20 septembre 2021

Source : Ministère de l’Europe et dès affaires étrangères

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19 (20/09/2021)

Du fait de la circulation du virus de COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. Dès lors, il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs pour d’une part, vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français.

En avril 2021, le Japon connait une quatrième vague de contaminations, liées au développement des souches variantes du coronavirus, en particulier dans la région du Kansai-Osaka. Dans ce contexte, chaque préfecture fixe des recommandations à la population qu’il convient de respecter. La population est invitée à restreindre ses déplacements autant que possible. Les gestes barrières, en particulier le port du masque, la distanciation physique et la non fréquentation des lieux clos, mal ventilés et bondés restent de mise.

Il est recommandé de se tenir informé de la situation et des mesures en vigueur, notamment en consultant les sites internet mis en place par les autorités préfectorales, et respecter rigoureusement l’ensemble des consignes et recommandations.

Restrictions d’entrée sur le territoire japonais

La délivrance des visas est suspendue jusqu’à nouvel ordre. A ce stade, seuls les résidents étrangers au Japon (titulaires d’une « Residence card ») peuvent aller et venir sans restriction, ainsi que les étrangers justifiant de circonstances impérieuses ou humanitaires pouvant leur permettre d’obtenir un visa à titre exceptionnel. Aucun citoyen français ne peut actuellement entrer au Japon sans visa.

Les rares situations pour lesquelles le Japon délivre actuellement des visas sont décrites sur le site de l’ambassade du Japon en France.

Mesures de contrôle sanitaire à l’entrée sur le territoire japonais

A compter du 20 septembre 2021, tous les voyageurs entrant ou ré-entrant au Japon et ayant séjourné sur le territoire français dans les 14 jours précédant leur arrivée devront respecter une période d’isolement de 14 jours dans le lieu de leur choix (leur domicile le cas échéant) =

Les personnes autorisées à entrer au Japon devront se soumettre aux mesures sanitaires suivantes :

  • présenter le résultat d’un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol et certifié par un médecin selon un modèle de certificat spécifique. Seul le modèle d’attestation édité par le ministère japonais de la Santé doit être utilisé ;
  • se soumettre à un test salivaire à l’arrivée à l’aéroport ;
  • effectuer un isolement de quatorze jours dans le lieu de leur choix (leur domicile le cas échéant) ;
  • effectuer un nouveau test le troisième jour de quarantaine : en cas de résultat négatif, la quatorzaine sera poursuivie sur le même lieu ; en cas de test positif, un isolement dans un lieu désigné par les services de quarantaine peut être imposé aux voyageurs, conformément aux dispositions de la loi japonaise ;
  • installer une application de géolocalisation sur son téléphone afin de répondre aux interrogations des autorités japonaises sur son état de santé durant la quarantaine ;
  • s’engager à ne pas utiliser les transports en commun ni à sortir de son lieu d’isolement. En cas de non-respect, le visa et/ou le titre de séjour peuvent être annulés et son titulaire expulsé

Les conditions d’entrée au Japon peuvent être consultées sur le site de l’Ambassade du Japon en France.

Les transits au Japon entre deux vols internationaux restent possibles à condition qu’ils soient effectués dans un même aéroport, sans quitter la zone internationale, et n’impliquent pas d’entrer sur le territoire japonais. Les bagages doivent pouvoir être enregistrés à partir du point de départ pour la destination finale : ils ne peuvent pas faire l’objet d’un réenregistrement par le voyageur au cours de son transit au Japon.

Enfin, la vigilance est appelée sur les restrictions d’entrée imposées par un certain nombre de pays concernant les voyageurs ayant séjourné au Japon. Il est recommandé de consulter, avant le voyage, la fiche des conseils aux voyageurs de votre pays de transit aéroportuaire.

Dans le cadre du renforcement de ses contrôles sanitaires, le gouvernement japonais a mis en place une surveillance médicale interne accrue. Conformément à la législation en vigueur, les autorités locales peuvent décider d’hospitaliser et de soumettre à des examens médicaux les personnes susceptibles d’être infectées, avec une prise en charge par l’État japonais.

Les mesures de protection aux frontières étant actualisées régulièrement, il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet de l’ambassade de France au Japon.

Plus d’informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et la page Risques sanitaires/Coronavirus.