Informations Coronavirus COVID-19 au Japon

Date de publication : 18 mars 2022

Source : Ministère de l’Europe et dès affaires étrangères

Date de publication :

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19 (18/03/2022)

Du fait de la circulation du virus de COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. Dès lors, il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs pour d’une part, vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français.

Entrée sur le territoire japonais

Le Japon a suspendu la délivrance des visas de tourisme jusqu’à nouvel ordre et a fortement restreint les possibilités d’accès à son territoire pour le court et le long séjour.

Depuis le 1er mars 2022, certaines catégories de personnes peuvent à nouveau solliciter une entrée sur le territoire japonais pour un court ou un long séjour justifié par un motif professionnel (visa de travail, étudiants) sous réserve qu’elles puissent justifier d’une attestation d’accueil ou de supervision par un organisme situé sur le territoire japonais (entreprise, université…).

Mesures de contrôle sanitaire à l’entrée sur le territoire japonais

Les mesures sanitaires suivantes (disponibles sur le site des autorités japonaises) s’appliquent pour les voyageurs entrant sur le territoire japonais en provenance de France :

  • présenter le résultat d’un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol et certifié par un médecin selon un modèle de certificat spécifique. Seul le modèle d’attestation édité par le ministère japonais de la Santé doit être utilisé ;
  • se soumettre à un test salivaire à l’arrivée à l’aéroport :
    • en cas de résultat négatif du test, selon le statut vaccinal :
      • les personnes justifiant d’un schéma vaccinal complet (3 doses – le Japon ne reconnaît que les vaccins Pfizer et Moderna pour la 3e dose dite booster) seront exemptées de toute période de quarantaine ;
      • les personnes ne justifiant pas d’un schéma vaccinal considéré comme complet par les autorités japonaises devront effectuer une quarantaine de 7 jours dans le lieu de leur choix (hôtel ou domicile le cas échéant – l’utilisation des transports publics pour rejoindre le lieu d’isolement, impérativement dans les 24 heures suivant l’arrivée sur le territoire japonais, est autorisée). Cette période de quarantaine pourra être réduite à 3 jours pour les personnes justifiant d’un test négatif le 3e jour suivant leur arrivée sur le territoire japonais. Ces personnes devront par ailleurs installer une application de géolocalisation sur leur téléphone afin de répondre aux interrogations des autorités japonaises sur leur état de santé durant la quarantaine.
    • en cas de résultat positif du test, les personnes devront effectuer une période d’isolement dans un hôtel désigné par les autorités japonaises. La durée varie en fonction de la présence ou non de symptômes : 7 jours en cas d’absence de symptômes ; 10 jours en cas de présence de symptômes. Ces personnes devront par ailleurs installer une application de géolocalisation sur leur téléphone afin de répondre aux interrogations des autorités japonaises sur leur état de santé durant la quarantaine.

En cas de non-respect, le visa et/ou le titre de séjour peuvent être annulés et son titulaire expulsé.